Rechercher MyCLAGE - Login

Eau chaude : centralisée ou décentralisée ?

Comparaison entre les solutions d'eau chaude centralisées et décentralisées

Pour décider si une solution centralisée ou décentralisée doit être utilisée pour l’alimentation en eau chaude d’un bâtiment, différents facteurs doivent être pris en compte. Les coûts d’investissement, les coûts d’installation, la longueur des tuyaux, le confort et la consommation d’énergie et d’eau jouent un rôle décisif. L’installation doit également fournir de l’eau chaude pour les différentes utilisations à la bonne température et en quantité suffisante, dans le cas optimal, pour une durée illimitée et tout en restant économique.

Comparez d’abord, puis décidez !

Comparaison des pertes d'énergie

Alimentation centrale en eau chaude

Trajets de tuyauterie longs

40% Pertes d'énergie

60% Énergie utile pour l'eau chaude

Alimentation décentrale en eau chaude

Trajets de tuyauterie courts

3% Pertes d'énergie

97% Énergie utile pour l'eau chaude

<nobr>Largement répandu :</nobr>
<nobr>Approvisionnement central</nobr>

Largement répandu : Approvisionnement central

Conduits de tuyauterie longs
+ Stockage d’eau important
+ Température de l’eau trop élevée
= gaspillage d’énergie et d’eau


Le couplage de l’alimentation en eau chaude au système de chauffage est encore très répandu. L’eau est chauffée dans un réservoir de stockage central et acheminée par un système de tuyauterie supplémentaire jusqu'aux points de puisage (p. ex. baignoire, douche, lavabo et cuisine). Pour des raisons d’hygiène, l’eau doit être préchauffée à au moins 60 °C pour les longs parcours de tuyauterie. La température est réduite en ajoutant de l’eau froide au robinet. Cela peut s'avérer utile pour les bâtiments anciens dont les besoins en chauffage sont très élevés, mais pour les rénovations et les nouveaux bâtiments qui utilisent la gamme basse température, la fourniture, le stockage et le transfert d’eau chaude à 60 °C sont associés à des pertes énergétiques élevées.

La « Forschungsgesellschaft für Energiewirtschaft » (Société allemande de recherche sur le développement énergétique) subdivise les pertes énergétiques du chauffage central de l’eau en pertes de circulation, de distribution, de démarrage et de stockage. Dans les maisons individuelles, ces pertes représentent au moins 40 % des besoins énergétiques totaux. À cela s'ajoutent les coûts d’investissement plus élevés par rapport à la solution décentralisée.

Moderne et <nobr>économique :</nobr> alimentation en eau chaude décentralisée

Moderne et économique : alimentation en eau chaude décentralisée

Conduits courts
+ Quantité d’eau appropriée.
+ Température de l’eau appropriée.
= Efficacité énergétique, adaptation aux besoins, modernité


Dans les systèmes décentralisés, le système d’eau chaude est séparé du chauffage. Les chauffe-eau électriques instantanés sont installés directement aux points de prélèvement et sont conçus pour répondre aux exigences et aux besoins. L’eau chaude est disponible sans délai. Seule la quantité d’eau nécessaire est chauffée. Aucun système de tuyauterie supplémentaire n'est nécessaire. De plus, il n'y a aucun besoin de pompes de circulation et de chauffe-eau, ce qui permet d’économiser des coûts d’investissement et d’exploitation. Les petits appareils permettent une installation "cachée" dans des niches murales ou derrière un revêtement. Le chauffage peut maintenant être adapté exactement aux besoins du bâtiment et éteint complètement en été.

Il n'y a plus de déperditions thermiques dues à la circulation et au stockage puisqu'il n'y a plus de grandes quantités d’eau à préchauffer et à stocker. La distribution, le démarrage et les pertes du système ne représentent que 3 % des besoins en énergie. Selon les dernières découvertes de la « Forschungsgesellschaft für Energiewirtschaft », l’alimentation en eau chaude décentralisée avec chauffe-eau électrique instantané est un système économique en énergie et hautement efficient.

Conduites courtes

Conduites courtes

Avec une alimentation en eau chaude centralisée, les longs trajets de tuyauterie et les temps d’attente associés sont inévitables en raison du système. Pour une longueur de tuyau de 15 mètres, par exemple, il y a environ 4,8 litres d’eau froide dans le système de tuyauterie, qu'il faut d’abord retirer du tuyau. Ce n'est qu'alors que l’eau chaude s'écoule de la robinetterie. Cela peut prendre jusqu'à 30 secondes ! L'alimentation en eau chaude décentralisée permet d’éviter des trajets d’eau inutilement longs, ce qui entraîne des coûts d’eau élevés ou des pertes de chaleur considérables dans la circulation de l’eau chaude. Le chauffe-eau instantané devrait idéalement être installé directement au point de tirage. L’eau chaude est disponible sans temps d’attente, vous économisez de l’eau et du temps !

Température correcte de l’eau

Température correcte de l’eau

Dans les réservoirs de stockage d’eau chaude, l’eau est chauffée à des températures élevées supérieures à 60 °C en raison des quantités requises d’eau mélangée. Une autre raison du chauffage de l’eau à haute température est d’ordre hygiénique : afin d’éviter l’augmentation dangereuse pour la santé des légionelles dans l’eau potable, l’eau chaude des réservoirs de stockage doit être chauffée régulièrement à au moins 60 °C. Cependant, le réchauffement constant de grandes quantités d’eau pour la désinfection thermique coûte inutilement beaucoup d’énergie, d’autant plus que seules des températures relativement basses sont effectivement utilisées.

En fait, l’eau chaude est utilisée à des températures beaucoup plus basses : 35 °C suffisent pour se laver les mains et 42 °C pour remplir la baignoire. Même sous la douche, il fait environ 38 °C et dans la cuisine, la plupart des activités peuvent se faire à 45 °C.

Il est plus efficace de chauffer l’eau à la température exacte requise au point d’utilisation en utilisant des chauffe-eau instantanés électroniques. Ceci élimine le besoin d’ajouter de l’eau froide. Selon l’ordonnance sur l’eau potable, aucun test de Legionelles n'est requis pour les chauffe-eau instantanés. Pour cette raison, le chauffage décentralisé de l’eau est plus hygiénique et plus efficace.

Quantité d’eau exacte

Quantité d’eau exacte

Dans le cas de réservoirs de stockage d’eau chaude sanitaire dans des installations centrales, l’eau est stockée en grande quantité (par ex. 150 litres ou plus) sans être pleinement utilisée.

En fait, les situations typiques d’utilisation d’eau chaude nécessitent des quantités beaucoup moins importantes : le rinçage de la cuisine ne nécessite habituellement que 10 litres d’eau ou moins. Lors d’un bain, 120 à 130 litres d’eau chaude sont habituels, 30 à 50 litres suffisent pour une douche. Pour se laver les mains au lavabo, il suffit souvent d’un demi-litre d’eau.

Il est donc plus efficace de ne chauffer que la quantité d’eau que vous utilisez réellement avec un chauffe-eau électrique instantané à chaque point de puisage.